Voir la pièce

Le Théâtre Passé-Présent de Mougins reprend dans une nouvelle présentation l’un des plus grands succès de son répertoire. Cette pièce crée à Londres en 1938, n’est ni une comédie, ni un drame, ni une énigme policière et qui, cependant, porte la marque de tous ces genres, a été jouée des milliers de fois dans le monde entier. Elle est l’un des triomphes permanents du théâtre. Tous ces déplacements ne lui ont enlevé ni sa vivacité, ni sa fraîcheur. Elle a traversé allègrement la dernière guerre, passé avec sérénité au travers de biens de chamboulements politiques ; toujours le public l’a suivie. Il est intéressant de noter que les réactions du public sont depuis plus de 70 ans toujours les mêmes, aux mêmes endroits. Voilà ce qui nous fait constater la solidité permanente de la pièce. J’ai découvert » Virage dangereux » dans sa troisième mouture en 1945 au théâtre de l’Œuvre. J’avais 16 ans et je n’ai rien oublié.

De cette pièce qui fait partie de ma mémoire, J’ai vu et revu toutes les reprises successives. Je l’ai habillée à la télévision sous la direction de Stellio Lorenzi. Je l’ai même jouée (trop jeune) et elle a été, il y a 20 ans, le premier grand succès d’une jeune troupe, qui sous le label « Théâtre-Passé-Présent » débutait à Cannes et dont, tardivement, j’allais prendre la direction.

Autant dire que, de cette pièce, j’en connais toute la magie. Est-ce une coquetterie ? Peut-être ! Mais je ne résiste pas au plaisir de vous la faire découvrir avec une distribution nouvelle, une équipe de comédiens soudés par un long travail en commun et confiants dans mes directives de vieux routier, désireux de donner vie, à leur tour, à ces rôles si beaux à jouer. En tout cas, pour moi c’est un bonheur que je souhaite partager avec vous !

Claude Catulle
Chevalier des arts et lettres.

Disponible jusqu’au 07/06/2021