Voir la pièce

Clérambard est une fable malicieuse sur l’aristocratie, la religion, l’intolérance et donc sur la tolérance. Hector de Clérambard, noble ruiné, fait régner sa terreur sur sa famille (elle doit marcher au pas, tricoter et vendre des chandails) et sur les animaux qu’il tue par pur plaisir sadique. Mais il rencontre saint François d’Assise, du moins le croit-il, et, bouleversé par cette apparition, change totalement d’attitude. Il se met à imposer la sainteté à son entourage : il aime désormais les bêtes, veut marier son fils à une prostituée qui est, pour lui, une victime innocente et ferait bien partager à tous les siens les délices de la pauvreté et de la mendicité. Du côté de l’aristocratie, de la bourgeoisie désireuse de s’allier à la noblesse et de ceux qui pensent plus au plaisir qu’à Jésus-Christ, ça renâcle. Mais comment résister à Clérambard, fou de Dieu réversible ? Marcel Aymé se moque d’une société française qui a un peu disparu, la pièce date de 1950, mais son texte n’a rien perdu en acuité quand il s’agit du débat de notre rapport avec les animaux.

Le théâtre Passé-Présent vous offre là une pièce on ne peut plus actuelle !

Disponible jusqu’au 05/05/2021